New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

Blog

Logistique et transports : Douala attend les transitaires

15
Apr 2018

Le syndicat de ce secteur vient d’évoquer ses rendez-vous et défis dans la cité économique.

Communiquer sur la 18e édition de la conférence annuelle de la Fédération internationale des Associations de Transitaires et Assimilés (Fiata) pour la région Afrique Moyen-Orient (Rame, Region Africa Middle East) du 3 au 5 mai 2018 à Douala.

Mais aussi faire un peu plus connaitre le secteur de la logistique et des transports au Cameroun. C’était l’objet de la conférence de presse donnée par le Syndicat national des auxiliaires de transports et de transit (Synautratra) samedi 7 avril dans la cité économique.

Pour Richard Mfeungwang, président du Synautratra, le Rame 2018 va bénéficier aux acteurs locaux de la logistique et des transports sur plusieurs aspects. Déjà le renforcement des capacités des membres. Ensuite le networking avec la rencontre des opérateurs d’autres pays.

Et surtout la formation car, fait très important, à l’issue du Rame, des experts de la Fiata viendront former des formateurs. Ces derniers à leur tour vont initier des apprenants aux professions du transit. Une formation au bout de laquelle des diplômes Fiata seront délivrés.

Pour les membres du syndicat, plus d’une centaine d’entreprises, la formation est très importante car, comme l’explique Alain Claude Atangana, « l’assainissement de notre profession se pose et cela impacte sur les performances de nos entreprises. Le Synautratra a pris à-bras-le-corps ce problème. »

La formation Fiata permettra donc de faire un saut qualitatif sur les performances des opérateurs et sur la qualité des emplois. Des performances qui profiteront à tout le secteur des transports, au développement des infrastructures et même à la croissance économique du pays. Le pays doit en effet profiter de tout son potentiel dans le domaine, notamment sa position stratégique.

En parlant d’emplois, M. Mfeungwang rappelle que l’activité des entreprises de transit permet de faire travailler de nombreux Camerounais et de lutter contre la pauvreté. Le Rame 2018 sera donc aussi l’occasion d’attirer l’attention du public sur les métiers de la logistique et des transports. Histoire de susciter des vocations.

 

Source : CAMEROON TRIBUNE
https://www.cameroon-tribune.cm/articles/18184/fr/logistique-et-transports-douala-attend-les-transitaires


Leave A Comment

Leave A Comment